Juste avant le retour

Tous ceux qui sont restés pour la seconde semaine de distribution des voitures dans la région de Kolda, dont la mission médicale, sont revenus en bus à Ziguinchor vendredi.

Sauf les six conducteurs des trois camions qui ont pris la route dès samedi matin, pour un voyage de retour : arrivée prévue à Olby le 15 ou le 16 décembre.

Pour ceux qui prennent l’avion ce dimanche après-midi, il restait donc la journée de samedi pour se préparer. Certains sont allés piquer une tête en mer à Cap-skirring. D’autres ont fait du shopping. D’autres encore ont fait un tour dans la région, sur terre ou en pirogue dans les bolongs. Comme par exemple ce groupe de vaillants pêcheurs qui a ramené à terre des poissons-lunes, des raies et autres petites bêtes : c’est mieux que rien, _IMG_1031 _IMG_1071ont dit les gens du coin à qui la pêche a été donnée.

Voici encore quelques dernières images bien typiques de cette région attachante.

_IMG_1033 _IMG_1083_IMG_1080

Les participants à cette 11ème Route de l’Amitié et de la Solidarité remercient tous ceux qui ont oeuvré à la préparation et la réalisation de ce périple, les donateurs, à tous ceux qui  donnent leur temps et leurs compétences qu’ils aient ou non fait le voyage.

Nous leur transmettons aussi les remerciements des Casamançais.



Le présent blog restera en ligne : http://routedelasolidarite.com

Le cas échéant, il donnera des informations sur les suites de cette Route

Merci aussi aux fidèles qui nous ont suivi à travers ce blog.

 

 

La der des ders

Ce jeudi a lieu la dernière tournée de distribution des dernières voitures.

A Dabo, route puis piste, on remet les voitures destinées aux  postes de santé de Dabo et de Diaobe. Ce sont deux villages éloignés, à l’habitat dispersé, et  dont la population dépasse les 40 000habitants. Les Peuls sédentarisés  élèvent leurs troupeaux ; les Mandingues cultivent les terres : céréales, riz, maraichage. Et coton !

_IMG_0973_IMG_0978_IMG_1024_IMG_1006

Réception sobre sous les grands baobabs, avec minute de silence demandée par le maire en solidarité avec la France.

_IMG_0947_IMG_0948_IMG_0950_IMG_0951

Une sympathique  remise de cadeaux précède la remise des clés de la voiture 6, puis celles de la voiture 22.

_IMG_0958

_IMG_0954_IMG_0960

L’après-midi, à Santonkoyé, proche de Kolda, mais relié par une piste difficile, la cérémonie est très colorée et festive, avec une grosse participation des villageois réunis sous la tente élevée pour la circonstance en forme de grande case peul. Chaque orateur à droit à un accompagnement musical et féminin, y compris notre président.

_IMG_0996_IMG_1000

On y remet les clés de la der des ders, la voiture 11

_IMG_1007

Au retour, il ne reste que le bus pour ramener les participants à Kolda, et celui-ci s’enlise sur la piste ensablée à quelques km seulement de l’arrivée ! Ce qui permet de clore le périple dans un grand éclat de rire !

_IMG_1027

Salikéné, Medina-El-Hadj

Deux voitures sont remises ce mercredi dans des villages frontaliers de la Guinée-Bissau auxquels on accède à partir de Kolda par des pistes assez bonnes, mais en soulevant des nuages de poussière.

♦A Salikéné, les autorités nous attendent et nous installent sous un chapiteau dressé pour la circonstance. Danse et chant des femmes au son assourdissant des djembés et des sifflets ; discours de remerciements et de contractualisation sur l’usage des voitures. Sous les bonnets, le conseil municipal est au complet. La jeunesse, même branchée, est présente.

_IMG_0894_IMG_0896_IMG_0897_IMG_0903

Un cadeau est remis aux conductrices de la voiture : une superbe tunique de la tradition mandingue. En échange, elles remettent les clés aux nouveaux dépositaires du véhicule.

_IMG_0907

♦Medina-El-Hadj est un village particulièrement empreint de la religion musulmane. Le marabout s’exprime en premier, puis le chef du village, le maire et les autorités médicales.

_IMG_0915_IMG_0917

Un cadeau est  remis à l’association : il s’agit d’un mouton, et les conducteurs recoivent collier et botte de riz. Le caillé de brebis est offert aux amateurs.

_IMG_0919 _IMG_0922_IMG_0926

A leur tour les conducteurs remettent les clés avant les recommandations d’usage au nouveau chauffeur pour l’entretien du véhicule.

_IMG_0931_IMG_0932

♦En fin d’après-midi, une délégation se rend à l’hopital de Kolda pour livrer le matériel médical  qui lui est destiné, issu de dons.

_IMG_0938

 

De Ziguinchor à Kolda en passant par Seydiou

Ce mardi soir le convoi, ou ce qu’il en reste,  arrive à Kolda d’où vont se faire les dernières distributions de voitures.

Mais avant cela, il a quitté Ziguinchor lundi matin, pour laisser quatre voitures dans des villages de la région de Seydioux où des cérémonies festives ont eu lieu à chaque fois.

_IMG_3397_IMG_3392

_IMG_3406_IMG_3417

_IMG_3431_IMG_3433

_IMG_3441_IMG_3448

_P1160602_P1160584

Cinq voitures dans la même journée, un marathon !

Et ce mardi matin, ça repart…

_P1160630_P1160633

Une petite collation et le convoi arrive vers 15h30 dans le village de Saré Youba, au poste de santé  où s’effectue la mission médicale ! Ce poste de santé recoit également une voiture…

Retrouvailes… Danses… Discours…

_IMG_0868_IMG_0879_IMG_0880

Remise de cadeaux, puis remise des clés.

_IMG_0882_IMG_0885

Il reste encore quelques voitures.

_IMG_0866Ce sera pour les jours suivants. On va passer la nuit à Kolda.

 

Du côté de Kolda

Le convoi de la seconde semaine de distribution a quitté Ziguinchor ce lundi matin avec les voitures restant à distribuer, au moment où les premiers à rentrer devaient  être arrivés à Roissy.

Direction Seydiou.

Pendant ce temps, la mission médicale a repris le travail.

_IMG_0826L’une des équipes officie dans le village de Saré Youba, gros village à l’habitat dispersé. Le poste de santé qui vaut pour 50 villages environnants et 10000 habitants, y est relativement bien tenu et bien encadré, au regard de bien d’autres moins développés. Une maternité, une salle d’hospitalisation avec six lits, une salle de consultation et la pharmacie. Infirmier et sage-femme (payés par l’Etat), 4 matrones, 4 assistants sanitaires et 2 techniciens de surface (à la charge du comité de santé, organisme gestionnaire du poste).

_IMG_0789_IMG_0788

Dès le matin tôt, les patients parfois venus de loin, font la queue souvent jusqu’au soir. Les médicaments peuvent manquer et les patients n’ont pas toujours les moyens de les payer.

_IMG_0849_IMG_0843

Notre équipe médicale apporte ses recommandations sur les améliorations essentielles : organisation, hygiène, soutien  aux demandes de financement (chemin d’accès, eau courante…) et en font même réaliser sur le champ avec le budget de la mission (étagères, néons dans la salle de consultation pour suppléer aux frontales, divers petits matériels et compléments de pharmacie).

_IMG_0799 Les échanges permettent de la formation professionnelle et sont un encouragement à l’équipe locale dont la charge de travail est énorme.

La stérilisation des instruments reste un préoccupante.

_IMG_0803

 

La ville de Kolda, sans caractère particulier, est très animée dans ses quartiers artisanaux et commerciaux.

_IMG_0754_IMG_0765_IMG_0762_IMG_0766

_IMG_0782Les Américains ont construit un pont tout neuf sur la Casamance, étroite en cet endroit, et des routes toutes neuves de Kolda en direction de  Ziguinchor et de Tambacounda…

Mais on  y fait des rencontres plus traditionnelles.

_IMG_0859  Aux alentours, forêt, rizières, culture, pacages.

_IMG_0816_IMG_0821Les Peuls et Cerères sont majoritaires.

Des lycées sont créés en campagne où la population jeune, dispersée, est nombreuse,  en ajoutant comme à Saré Youba, aux collèges déjà peu équipés des abris de fortune. Des équipes enseignants y sont nommées, mais les supports matériels font défaut, dont l’accès à la documentation.

_lycee